Le site probablement pas pour toi, qui vient de passer à Vanilla 2 à l'arrache, et qui va mettre un certain temps avant d'être à nouveau opérationnel (ou du moins Über avec un Ü).
Une Loi Scandaleuse Et Ridicule.
  • Santendji mars 2009

    Débat de la semaine à l'Assemblée nationale, une loi toujours dans l'optique de "lutter" contre le piratage et les téléchargements illégaux, par la mise en place de moyens visant à surveiller "les faits et gestes" des internautes : contrôler leurs téléchargements, envoyer une semonce, puis une amende, ou l’interdiction de l’accès à internet.

    [url]http://blogs.lexpress.fr/attali/2009/03/une-loi-scandaleuse-et-ridicul.php[/url]

    Bonne lecture.

    Santendji.

  • J'avais déjà posté ce lien ici, mais effectivement, c'est peut-être une bonne idée de lancer une discussion séparée.


    Ajoutons l'avis de Maître Eolas, qui comme d'habitude est plutôt incisif, sans parler du fait que la loi en question semble maintenant aussi foireuse légalement que techniquement (parce que techniquement, pour ceux qui ne suivraient pas, c'est le genre de truc qui va mettre des années avant de pouvoir être appliqué, sans parler du coût prohibitif des opérations, ni de l'obsolescence-née du système proposé).

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    ouais c'est bien que t'es ouvert un nouveau topic Santenji. Au moins on aura un topic spécial Hadopi.

    La loi n'a finalement été proposée qu'hier à l'hémicycle. je comptais justement ouvrir un article dessus. Ca sera l'occasion de se déchager émotionnellement.


    EDIT : Le billet de maitre Eolas n'est pas parfait, mais pose bien les bases du problèmes, et est -comme d'habitude avec Eolas- très agréable à lire.

  • On notera la page dédiée que Numérama consacre au suivi quasi en direct de ce bel exemple de démocratie à la française : .

  • Santendji mars 2009

    Mea Culpa Ø ! Je n'avais pas fait attention que tu avais déjà posté ce lien.

    Cette absurdité de loi à la française, me fait penser, que des supports mulimédia tel que internet, les jeux-vidéo, ont encore du chemin devant eux avant d'être réellement perçus à leur juste valeur.

    Par exemple : j'ai 40 ans de différence avec mon père, il pense que le jeux-vidéo n'a aucun avenir (il n'a aucun argument...). Je pense qu'il ne voit à travers le jeux-vidéo que mario, sonic, gear of noob.... et n'envisage pas que le jeux-vidéo pourrait être un support d'expression et de réflexion plus appofondie et non pas seulement un défouloir hollywoodien.

    De même, lorsque je lui demande la raison de la protection de son compte Windows par un mot de passe alors qu'il vit seul, sa réponse est "pour éviter que des entreprises rentrent dans mon ordinateur par internet". Pourtant mon père est quelqu'un de cultivé, intéressant, ancien chef d'entreprise, mais je pense qu'il ne connait pas assez, ou même se bloque sur des préjugers concernant les outils multimédia.

    Mon père est un exemple parmis tant d'autres de personnes qui pensent de par leur expérience tout comprendre et tout savoir, malheuresement ne maîtrisent pas et ne connaissent pas les outils multimédias du XXI eme siècle. Si en plus ces personnes ont des responsabilités gouvernementales : ça donne ce genre de projet de loi.

    Papa je t'aime même si tu me comprends pas...

  • Moi, mon portable a une protection par reconnaissance des empreintes digitales. Je l'ai activée parce que ça me fait marrer et que c'est vachement moins lourd que de taper un mot de passe. Ca ne m'était jamais venu à l'idée que je puisse un jour utiliser ce genre de dispositif... et pour cause, je ne l'ai pas choisi, car c'est mon père qui m'a filé ce portable, justement, parce qu'il ne le trouvait pas très pratique pour essayer de nouvelles distributions Linux, un de ses passe-temps favoris.


    Nous n'avons pas les mêmes papas...


    (t'es sûr qu'il n'utilise pas un mot de passe pour être bien certain que personne ne tombe sur son dossier porno secret ?)


    ...


    Pour en revenir à ce projet de loi, ce qui est triste, c'est que la plupart des gens ne sont pas plus informés de ce qu'est Internet que notre chère ministre de la culture elle-même (qui n'a de cesse de briller par sa complète ignorance du sujet). Evidemment, le gouvernement comptait passer ça en douce, à un moment où tout le monde s'en fout vu la manière dont les mass media nous décervellent quotidiennement avec la crise et ses abominables conséquences.


    De toute manière, faut pas se leurrer, cette loi n'est liée au piratage qu'en surface. La grande peur du gouvernement (voire des gouvernements) c'est de perdre l'emprise qu'il a su si bien consolider depuis des années avec la télévision et les médias traditionnels. Internet est encore libre, et les changements amorcés par sa popularisation nuit aux parasites qui auparavant contrôlaient l'information et la distribution avec beaucoup moins de peine et beaucoup plus de profit.


    Mais sur Internet, tout va très, très vite, contrairement au monde des dinosaures qui nous gouvernent et de leurs amis... On verra bien, mais un retour en arrière paraît difficile.

  • Un autre article assez amusant sur la question, qui met en perspective le quotidien d'une famille moyenne face à cette loi (famille certes un peu caricaturée, mais peut-être pas tant que ça...)


    A noter que si parmi vous il y a des utilisateurs de Twitter et consorts, une recherche sur #hadopi vous informera de tout ce qui se passe avec une redoutable rapidité, surtout si vous utilisez des clients du genre de TweetDeck ou DestroyTweeter.

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    Hahaha, tiens encore un point noir que j'avais même pas entrevu. L'article a le mérite d'être clair, qui plus est.

  • KalesKales mars 2009

    N'empêche, respect à Emulator pour ses talents informatiques... à 15 ans, il est déjà plutôt bon pour savoir paramétrer tout le réseau.
    Je crois que c'est clair de toute façon : il y a une rupture entre ce qui est voté, ceux qui votent, et les usagers.
    Et qui ne comprend pas... réprime?

  • MescalitoMescalito mars 2009

    yup, Emulator est soit un petit génie qui a 15 ans a eut son bas avec mention TB et vient de valider sa licence d'info, soit un geek de 25 and qui a tellement pris de neo DHEA qu'il en parait 15...


    mes commentaires sur le côté technique de l'info et de l'internet sont à prendre avec des pincettes car je suis tout sauf une brute dans ce domaine, mais:


    Si la box est en switch et non en routeur, l' addresse ip d'emulator et celle de sa soeur seront loggées comme telles et c'est le propriétaire de la ligne qui devra payer le prix de l'infraction...


    et l'addresse mac est belle et bien visible de l'extérieur...de toute façon, le spy hadopi transmettra forcément l'adresse mac quoi qu'il en soit (sinon je ne vois pas comment le filtrage est possible).


    Par contre, le coup de mettre ce programme dans une machine virtuelle et de limiter ses accès et connexions me semble une piste à creuser, mais ce n'est pas une mince affaire...cependant, je ne doute pas que plein de tutos vont voir le jour partout sur le net si cette loi autoritaire finit par passer.


    Et le coup des p2p cryptés fonctionnera toujours comme c'est le cas en chine par exemple, et leur nombre d'utilisateurs va grimper en flèche...ce qui ne va pas faciliter la traque des véritables cybercriminels par les autorités. bien joué hadopi...


     

  • De toute façon, l'interception des IP sur un réseau P2P, c'est bidon. Actuellement, l'utilisation du P2P diminue au profit du téléchargement direct. Les sites du genre de RapidShare, MegaUpload et compagnie ne se sont jamais aussi bien portés. Et là, les adresses IP, impossible de les connaître, sauf en passant par une procédure longue et douloureuse qui consiste à les réclamer à l'administrateur du site lui-même (qui bien entendu est localisé dans un pays aux lois relativement laxistes en la matière...).

  • MescalitoMescalito mars 2009

    erreur fatale...il semblerait que ça fait quelques années que les polices des ayants droits sillonnent les DDL pour faire valoir leurs droits...et invalident de nombreux liens...D'ou l'utilité des P2P cryptés qu'il est impossible de stopper à l'heure actuelle...cependant, il y aura certainement d'autres moyens plus commodes...la guerre ne fait que commencer XD

  • Bien sûr qu'ils sillonnent, mais il est beaucoup plus lourd de récupérer des adresses IP en les demandant à l'administrateur d'un site de téléchargement direct qu'en les récupérant depuis un réseau dont on fait partie. Techniquement, je ne crois pas qu'il existe un moyen de connaître les IP des gens qui visitent un site à moins d'avoir accès aux outils de statistiques du site en question.


    Et pour en revenir à HADOPI... C'est marrant, tout le monde parle de download, mais c'est plutôt l'upload qui devrait être visé en premier. Quoique, on ne sait pas trop, parce que dans notre belle langue, on est pas foutus de faire la différence entre les deux, c'est dire à quel point on est éclairé sur la question d'Internet.

  • JonathanJonathan mars 2009

    Dites donc, c'est La Poste qui va être contente vu le nombre de courriers recommandés susceptibles d'être envoyés...


    Quel est le coût de revient pour l'Etat (donc pour les contribuables) ?

  • Ah, un revenant :)


    Pour les frais postaux, je ne sais pas, mais pour les fournisseurs d'accès, ça devrait tourner autour des soixante-dix millions d'euros si je ne m'abuse... Une broutille, quoi.

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    Pour le moment il est pas vraiment question de courrier recommandé justement. D'ou la vaste blague.


    D'autant que si je ne m'abuse, le seul email auquel ils auront accès sera celui fournit par le fournisseur d'accès. Soit un email que personne n'utilise, du fait de sa volatilité (un email qui saute dès qu'on change de provider, pas besoin d'être Einstein pour saisir qu'il est foutument inutile).


    Donc même sans parler de la question du spam abordée par maitre Eolas, on se rend bien compte de la futilité de leur solution.

  • Et hop, un autre démontage en règle de ce fascinant projet de loi.

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    C'est quand même rare, sur le site d'une tribune sérieuse, de voir un billet raconter plus d'inepties et être plus fade que 98% de ses commentaires.

  • MescalitoMescalito mars 2009

    Sacoche1er said sacochingly:


    "Pour le moment il est pas vraiment question de courrier recommandé justement. D'ou la vaste blague.


    D'autant que si je ne m'abuse, le seul email auquel ils auront accès sera celui fournit par le fournisseur d'accès"


     


    Mais, si je ne m'abuse, il n'est pas obligatoire d'avoir une adresse mail chez son FAI...par ex chez free, il me semble qu'il n'y en a pas automatiquement une au départ, il faut la créer...non?

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    Ouais, comme tu dis. Ce qui est donc encore pire : comment t'envoyer un courriel ... sans connaitre l'adresse du destinataire?

    Fournir une adresse email 'est encore obligatoire nulle part, pas même aux impôts.


    Potentiellement, une énième preuve du manque flagrant de reflexion accordé à ce projet.

  • Les cinéphiles relèveront la relative subtilité de ce détournement.


  • MescalitoMescalito mars 2009

    yup, cette loi est vraiment faite non pas pour lutter contre le piratage mais pour fliquer la population et controler un poil plus l'internet accessible au grand public ne connaissant que peu de choses aux proxy, aux vpn, etc...c'est comme s'ils s'arrangeaient pour se faire un mini echelon bis qui ne serait plus réservés qu'aux "hautes" cellules de sécurité nationale style DST and co mais un mini echelon pour la police de base et surtout pour quelques sociétés privées...


    j'ose à peine imaginer les économies que ça va leur permettre de faire (les sociétés privées), plus besoin de payer les stats de websurfing du français moyen aux instituts de sondage, j'en passe et des meilleures...


    EDIT: tiens c'est marrant, quelques heures après avoir fait mon post, je tombe la dessus:


    TPB propose un service de VPN...


    mais ce que je capte pas, ce sont les logs dudit serveur (enfin, de la ferme de serveurs) gérant le VPN, si ils se font choper, les logs aussi...et il y a forcément des logs, non?? au minimum, dans le meilleur des cas, tant que les gens utilisant ce service y restent connectés, les logs les concernant ne peuvent être effacés, non?

  • Sacoche1erSacoche1er mars 2009

    Et pan, dans les dents


    Citations alléchantes incitant à cliquer sur l'hyperlien ci-dessus :



    Par 481 voix contre 25 (et 21 abstentions), les eurodéputés ont adopté un rapport consacré au "renforcement de la sécurité et des libertés fondamentales sur Internet" et qui mentionne que "garantir l'accès de tous les citoyens à Internet équivaut à garantir l'accès de tous les citoyens à l'éducation". Par conséquent, "un tel accès ne devrait pas être refusé comme une sanction par des gouvernements ou des sociétés privées"


    "L'e-illettrisme sera l'illettrisme du XXIe siècle", justifie l'auteur du rapport selon qui "la tentation de couper l'accès à Internet peut être comparée à l'interdiction de suivre des études au cours des siècles précédents".



    (on s'autorisera une grosse réserve avant de reprendre son souffle, puisque l'assemblée nationale doit "revoir" le projet dans quelques jours...)

  • MescalitoMescalito mars 2009

    Ouais....et la CNIL ne fera pas partie de l'hadopi (on croit rêver, ils poussent le bouchon un peu loin)...


    Si cette loi passe en france, il faudrait que le conseil constitutionnel de l'europe pousse la france à modifier sa loi pour être en conformité avec le cadre juridique européen...ce qui peut prendre du temps voire ne jamais se faire...pas tant qu'une personne accusée par l'hadopi ne pousse l'affaire devant un tribunal et qu'elle fasse un recours européen...(je ne doute pas que des associations de consommateurs vont pousser dans ce sens)...seulement le dispositif de filtrage sera déjà là et je vous parie ce que vous voulez que même dans ce cas, il ne sera pas démantelé.


    Je commence à me dire qu'il va falloir avoir 2 ordi chez soi, un pour l'internet (assez puissant pour gérer des outils de cryptage complexes j'en passe et des meilleurs) et un autre pour le boulot...


    Alors qu'en France les artistes se disent surtout pro hadopi (on entend assez peu les autres, même sur des media indépendants, c'est dire), il y a l'inverse en angleterre, et pas n'importe quel inverse: "Robbie Williams, Annie Lennox, Billy Bragg, David Rowntree de Blur, Ed O’Brian de Radiohead, Peter Gabriel, David Gray, Fran Healy de Travis, Nick Mason de Pink Floyd, Mick Jones des Clash, Craig David, Iron Maiden, Soul II Soul, Wet Wet Wet, David Gilmour… en tout, plus de 700 artistes de la musique anglaise se sont réunis au sein de la Featured Artist Coalition pour réagir la semaine dernière aux propos de Lord Carter qui proposait de criminaliser les pirates." (via l'excellent ReadWriteWeb)


    C'est marrant, en arts pla, au début du siècle en angleterre, alors qu'en france divers mouvements luttaient les uns contre les autres pour faire prévaloir leurs idées sur ce qui est de l'art et ce qui n'en est pas, de nombreux artistes anglais s'étaient ralliés à un même groupe...et il y a encore un écho actuellement en art contemporain avec les Young British Artists...cette coalition de créateurs est précisément ce qui fait défaut dans notre pays, non?


     


     

  • MescalitoMescalito avril 2009

    uhm...malgré le fait que je doive bosser d'arrache pied, je ne peux m'empêcher de suivre l'évolution des votes des amendements liés à l'hadopi...


    je n'hallucine pas??? (je me suis pincé et ça m'a fait super mal, donc je pense que ce n'est pas un cauchemar mais la réalité...cauchemardesque, oui, mais malheureusement pas issue seulement des dérives de mon inconscient...)


    vous voyez les mêmes choses que moi???

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Oui, ça fait super mal.


    Vive la france.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Non t'es pas seul, je navigue à tes cotés sur cette déferlente cauchemardesque. Surtout devant le constat tragique de l'absence forcément volontaire d'informations dans les médias tv, les seuls qui pouvaient vraiment faire bouger les choses. Ca me débecte.


    Sur internet, 99,99% des français semblent concernés et consterné. mais en dehors de la bulle numérique, c'est à croire que tout le monde s'en fout. On bouffe du G20, du nain arrogant à toutes les sauces, mais depuis 3 semaines, rien sur hadopi et madame j'ai oublié mon cerveau et mon amour propre sur le yatch de Denis Olivennes.


    Alors je me rassure en lisant les commentaires, une fois n'est pas coutume, ils sont souvent brillants.


    Quelques extraits :



    Patrick Bloche (PS) a, quant à lui, dénoncé une "méfiance congénitale" de l'UMP à l'égard d'Internet, "parce que sur Internet, il y a des contre-pouvoirs qui vous gênent et qui gênent celui qui est à la tête de l'État". Jean Dionis du Séjour (Nouveau Centre) a rappelé l'impossibilité technique de réaliser certains objectifs de la loi : "Aucun moteur de recherche n'acceptera de modifier ses algorithmes. Nous sommes au bord du ridicule."


    Bon, mettons que mon adresse IP se retrouve on ne sait comment dans les filets d'Hadopi. Mettons que je reçoive deux mails dans ma boite anti-spam et qu'ils soient aussitôt effacés, mettons enfin que je reçoive une lettre recommandée. Alors aussitôt j'enverrai mes propres lettres recommandées - avec l'aide D'UFC-Que choisir. Une première lettre à l'Hadopi pour qu'ils me révèlent mon délit (sic) ; une deuxième lettre à mon FAI Orange pour exiger d'avoir accès à mes données personnelles et leur demander des comptes sur cette affaire. Comme des milliers de gens feront, au minimum, la même chose, et qu'ils faudra bien chez Hadopi et à Orange qu'ils trouvent des petites mains - juridiques - pour nous répondre, ceci entraînera de l'embauche. On aura alors l'immense satisfaction de participer à la reprise économique.


    Ou comment accuser quelqu'un via quelque chose de falsifiable à propos de quelque chose que l'on ne dit pas à la victime. Bientôt dans la rue on aura aussi : "Bonjour Monsieur, vous êtes en état d'arrestation parce que vous ressemblez à quelqu'un de recherché pour quelque chose"... C'est sûr, on évolue :/


    Juste une petite précision, M. Riester n'a jamais parlé de site gratuit pour le label... Mais de site rémunérant justement les artistes... Ce qui reste très flou. De plus l'HADOPI ne fera pas que couper le web de 1 a 12 mois, mais pourra vous obliger à installer un espion sur votre ordi pour une durée de... Oui ? Pardon ? OK... on me signale qu'il n'y a pas de durée... Quand cette loi sera entierement adoptée, France s'écriera C-H-I-N-E.


  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Un petit copier coller de la conclusion de l'article pointé par Ø :


    En tant qu'internautes, la loi Création et Internet nous est totalement égale. Elle ne changera rien, ni pour les pirates qui ont déjà trouvé les failles ni pour les artistes qui ne mettront pas un centime de plus à leur déclaration d'impôts grâce à la riposte graduée. Mais en tant que citoyens, cette violation des principes qui fondent la République nous révulse. Elle aurait pousser, en d'autres temps, à l'insurrection. Et elle poussera, c'est certain, à la désobéissance civile. Si la démocratie étatique ne s'accomode pas d'Internet, l'Internet démocratique se fera sans l'Etat.

    Ce à quoi j'ajoute, en frissonant, un lien terrifiant, dont voilà en essence le contenu :


    Les députés ont voté l'article 5 qui permettra aux ayants droit de demander au juge d'ordonner des mesures de filtrage aux fournisseurs d'accès à Internet (l'article parle notamment de The Pirate Bay).

    Voilà, les chinois peuvent trembler.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    L'ennui, c'est qu'au milieu de toutes les petites considérations mesquines du genre, "oh lala comment vais-je télécharger ma série favorite ou mon DivX du vendredi ?", pas grand-monde n'a l'air de réellement saisir les enjeux des cette loi. On nage en plein délire, là, le gouvernement est en train d'essayer de museler internet et de ficher ses utilisateurs aux yeux de tous, avec un mépris affiché pour la démocratie et la liberté.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Alors là, je suis pas du tout d'accord. C'est justement que j'essayais de démontrer hier soir.


    Là où je m'attendais à voir en masse des kékés parlant èsèmès et des insultes à base de généalogie sexuellement libre, agglutinés autour des tragédies que sont l'impossibilité de suivre naruto en direct de sa diffusion au Japon ou de récupérer le screener de screener de terminator 6, j'ai eu la bonne surprise de découvrir l'envers des internautes, celui qui reste généralement muet, prendre enfin partie, réagir, s'inscrire aux forums et se mettre à communiquer leur opinion.


    Au final, les gueulantes des intoxiqués à la tv sont plutôt rares, noyées parmi les objections toujours plus ou moins perspicaces de cette autodafé numérique.


    Et c'est ce qui me laisse une goutte d'espoir. Avec un peu de chance, cette insurrection à la bétise pourrait couter plus cher qu'il ne le croit à notre cher gouvernement, et nous apporter plus que ce que nous espérons.


    Même s'il ne donne pas très envie en ce moment, ya un proverbe qui s'impose : Qui vivra verra.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    T'es juste optimiste, j'aimerais bien l'être autant :)


    En attendant...


    www.fuckhadopi.com

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Ha bien c'est bien la première fois qu'on me dit ça tiens ^^


    Cela dit, tu marques un point. 

    En effet, a été voté hier l'amendement stipulant que l'internaute condamné n'aura pas à payer son abonnement pour la durée de la suspension. Plutôt un geste en faveur de l'internaute me direz-vous? Mon cul.

    Pour rapel, un autre amendement a aussi été voté, demandant aux FAI de censurer les sites érisqués" (euh lol hin, ouais lol). Ce qui va être appuyé par un système de labélisation (le retour du minstère de la propagande, comme le scandent déjà certains députés, même UMP).


    Je reprends. Qu'est-ce qui va se passer donc?


    Les internautes n'auront pas à payer les abonnements pendant la suspension. c'est donc les FAI qui seront pénalisés je cite "pour la faute de leurs abonnés".



    Mais grâce à leur nouveau pouvoir de censure légale, qu'est-ce qu'ils vont faire les gentils FAI? Perdre du fric connement, tout phylantropes qu'ils sont? Ouais, bien entendu. Soit ça, soit supprimé direct l'accès à tout ce qui craint pour leur gueule, de près ou de loin.



    Ca va être joyeux.

  • MescalitoMescalito avril 2009

    put1...


    pour mon concours, l'un des sujet est l'art durant l'entre 2 guerres(rythmé par idée de retour à l'ordre, accroissement du nationalisme, montée des extrémismes, j'en passe et des meilleures)...


    Et en même temps, je lis les news pour voir qu'un parallèle inquiétant se crée en ce moment même en france...


    Ce projet a 3 points qu'il ne faut pas oublier non plus:


    1-  l'entité elle même, il s'agit d'une entité non juridique de laquelle la CNIL a été exclue...cad une entité administrative et privée et j'insiste bien sur le privée....sinon, le côté juridique et la CNIL n'auraient pas été exclues...(une justice parallèle qui surveille et punit les gens, ça ne vous rappelle rien ? )


    2-Un deuxième point qui pose de réels problèmes, bien plus grave que la liberté de l'internet (malgré que ce point soit évidemment ULTRA important) ou le dl, il s'agit de la présomption d'innocence qui a été inversée...désormais vous êtes coupables sur de simples suspicions non fondées et c'est à vous de prouver votre innocence...ce qui sent encore plus mauvais, c'est la possible généralisation de ce concept anti démocratique à d'autres domaines par la suite...


    3-la mise en place d'un filtrage des moteurs de recherches et des FAI ainsi que l'installation d'un spyware...il y a fort à parier que ce spy va s'installer sur la box et non pas sur l'ordi...les box étant un point d'accès à internet mais aussi au téléphone et à la tv, il y a fort à parier que tout risque d'être fliqué à moyen terme, et par une pseudo miice privée qui plus est. (et je répète ce que j'ai dit dans un précédent post, l'institution hadopipi étant privée, ce flicage va leur permettre aussi de ne plus se faire chier à payer des enquêtes consommateurs ni les chiffres d'audience tv et web).


    4-(le numéro bonus) le contrôle des médias qu'ils recherchent...ils sont en train d'établir une liste blanche et un filtrage, ça va limiter les media alternatifs à moyen terme...à ceci il faut rajouter le fait qu l'an passé, une loi a été votée permettant au président de choisir lui même qui serait à la tête de chacun des media...l'addition des 2 fait assez mal, non?


    que cette loi passe le conseil constitutionnel ou non, c'est HALLUCINANT !!! hallucinant de l'avoir proposé, hallucinant qu'elle ait été votée tranquillement...on fait un bond de 70 ans en arrière en terme de "liberté individuelle"...ça ne m'était pas arrivé à ce point là auparavant mais là, j'ai réellement peur de l'avenir...


    Quand bien même ce ne sera pas bien compliqué de passer outre leur conneries par l'utilisation de VPN utilisant un cryptage de 2M, de serveurs dédiés offshore ou même par Wisafe, c'est ce qui se met en place et la facilité avec laquelle cette merde honteuse est en train de voir le jour qui est effrayante...ça n'augure rien de bon pour la suite, et je suis sur que le meilleur reste à venir...


    Bienvenue à vibroland en dictature, petite fille...

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Ouais, bien résumé. Et ouais, ... :


    Citation de Mescalito :

     c'est ce qui se met en place et la facilité avec laquelle cette merde honteuse est en train de voir le jour qui est effrayante...ça n'augure rien de bon pour la suite, et je suis sur que le meilleur reste à venir...



    Bin pareil. Ca fout les boules.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    @Mescalito - Bon résumé, malheureusement.


    L'avenir me fait peur tout autant, mais là, j'ai honte de mon pays. La démocratie telle qu'on la connaît n'a certes toujours été qu'une vaste farce avec quelques pointes d'espoir et de progrès de-ci de-là, mais avec cette mascarade de projet de loi voué au contrôle du web, on atteint des sommets.


    (Arf. Je fais des @-replies sur un forum, je scotche trop sur Twitter :B)

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    A lire, un article écrit par un type qui sait de quoi il parle, étant scénariste, et qui s'étend longuement sur le sujet avec intelligence et clarté. Par ici.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Au cas où vous auriez raté cette légère liberté prise par TF1...


    S'il y en a qui ne doutaient pas encore de la neutralité de la télévision, cela devrait leur donner à réfléchir.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Tout aussi scandaleux (tin on pète tous les records pour ce mot dans ce fil) bien que moins transparent, la réponse de notre ministre du culturisme cérébral aux questions qui lui sont adressées lors du dernier débat à l'assemblée nationale sur Hadopi.


    Ca commence en haut de la page, avec l'intervention de Patrick Roy, dont on retrouve le début de l'intevention en vidéo ici)



    C'est un peu long, mais ça vaut le détour.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Et j'ajoute une interview pertinente de Jean-Michel Planche.


    Résumé en 10 mots : "Le risque est grand que l'internet devienne un minitel"

  • EonEon avril 2009

    Et parce qu'il faut gagner un maximum d'argent sur le dos des internautes... On remet le coup du "Tu paieras ton abonnement auquel tu n'auras plus accès".

  • JonathanJonathan avril 2009

    Le parlement vient de rejeter le projet de loi à l'instant par vote à main levée :


    www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/09/le-parlement-rejette-le-projet-de-loi-creation-et-internet_1178838_651865.html

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Ce matin, l'Hadopi a été recallé à l'oral. C'était pourtant un petit con prometteur, qui aurait fait de longues études de commercial pour finir DRh et écraser un tas de bonnes gens ssans défense. Dommage.


    L'Hadopi n'est plus, qu'on se le dise. Albanel Olivennes et Sarkozy, malgré les bassesses dont ils ont fait preuve pour imposer leur veto, n'ont fait que remuer du vent et lever un voile de conscience.


    ce matin, 36 députés étaient présents. Et 21 ont dit non.

    Non à l'HADOPI.

    L'HADOPSI, dont parle Jean-Michel Planche, c'est une autre paire de manche, une autre face toute entière, encore vierge et inexplorée. c'est elle qui risque de nous propulser en république Populaire de France. Il convient donc de rester méfiant.


    Et très vigilant. Hadopi, c'est un peu comme le cousin de Freddy. On a beau l'énucléer, le carboniser, le désintégrer, d'aucun scénariste défoncé parvient toujours à le ramener sur la table pour un énième épisode douloureux.


     Edit : oops, grillé par Jonathan ^^

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Ca sent le "et si on parlait d'autre chose quelque temps avant de remettre ça sournoisement sous un autre nom".


    Mais c'est quand même une belle surprise.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Le Point et l'Assemblée Nationale : la grande classe.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Ca fait pas que le sentir.


    En réalité, le projet est refusé "en l'état".


    Albanel doit le réviser, et le représenter fin avril ...


    Il semble que la plupart des députés UMP ont délibérément évité ce vote en portant déjeuner un peu plus tôt, tant la surpédiatisation autour de cette affaire commence à sentir le roussi.


    Plus d'infos bien condensées ici.

  • MescalitoMescalito avril 2009

    ouais...et entre temps, la loi a été durcie et va être revotée...ne serait ce pas ce que l on appelle se foutre de notre gueule?


    alors que même les acteurs du monde de la SF sont contre le projet hadopi...

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

     


    Et cet article, qui servira comme une douloureuse piqure de rappel.


     


     

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Copé, je l'ai vu s'énerver en live tout à l'heure, en disant que la gauche lui faisait honte. Son discours était d'une bassesse scandaleuse.


    Je confirme, oui, c'est ce qui s'appelle se foutre de notre gueule, ouvertement, avec un mépris et une condescendance qui laisse présager un gros merdier dans pas longtemps, vu la manière dont les gens ont l'air de se réveiller petit à petit. En tout cas, les socialistes commencent à faire mine d'un semblant de combativité, ce qui, tout opportunisme de leur part relativisé, pourrait éventuellement faire bouger les choses. Quand certains se mettent à qualifier notre cher président de "sa majesté impériale", on peut penser que ça risque de chier. Ou du moins l'espérer.

  • EnsembleVideEnsembleVide avril 2009

    Un petit bilan bien réjouissant de ce qui se passe en France en ce moment.

  • Sacoche1erSacoche1er avril 2009

    Mouais. C gerbant.


     


    Mais si même mr Cynique numbo'one réalise que la plèbe se lève, même doucement, je réitère ce que j'ai dis début avril : On a de bonnes chances de voir un soulèvement massif.

Bien le bonjour, visiteur.

On dirait que vous êtes quelqu'un d'intéressant. Pour le prouver à la face du monde, cliquez sur l'un des boutons ci-dessous.

Connexion Postuler

Dans cette discussion